meunier_cha_vous_dit_quetcosseJ'a eu l'idée d'écrire ein tiot truc su ch' gars-là in quéiant (tombant, dins nou patois) par hasard su eun' vieile phrasse ed' nou tiot pays. El' v'là : "Ech' monier au noir capiau". Quo qu' ch'a n'est qu' cha peut bein voloir dire ? Et bein, asteure ein dirot cha d'ech' paufe diape qui n'a pas d'ouvrache, qui est au chômache. Allez, j' vas pas chi vous faire attinte trop longtimps... Ech' monier, i arot toudis du avoir sin capiau blanc, passque sin métier ch'tot d'ouvrer (travailler) l' farène (farine). Et ouais, mes gins, arv'là ech' monier (meunier) ed' sorti, l'instant d'ein artique...

V'là ein métchier qui n'exisse pus. Ein minge toudis du broutemolin_d_Enquin (pain) mais ein n' peut pas dire "Mi, min vosin, ch'est ch' monier". Nan, ch'est fini. Mais armontons l'horloche, du timps où ch' monier i étot vraimint essintiel...
A vou avis, ch'est viux ou pas ch' métier-là ? Et bein, ein va aller arfaire in tiot tour dins l'Intiquité pour k'mincher. Ein a tertous dins s' tiête chés imaches d'infance où in veyot cheule meule acravinter (écraser) ch' blé. Ch'tot vraimint pénipe, passque tout i s' faijot à l' main, et à ch' t'époque-là, ein réservot putôt cha à chés prisonniers d' guerre. Et dins ch' timps-là, savez, id' n'avot des guerres, tout partout et sins arrêt... Donc de l' main d'oeufe aussi ! Dins l'Intiquité, chés meules ch'tot simp'mint des pierres qu'ein actionnot autour d'ein pivot à l'aide de ch' manche. Après, un peu pus tard, ein verra arriver chés fameux moléniaux (moulin à eau dins ch' Nord) et autes molins à vint. Vos povez vérifier, n'importe duqu' vos habitez i avot ein molin. Mi, dins min coin (Bully-les-Mines), i a fini sin vivache (es' vie, quo !) à ch' 18ème sièque. Ameusez-vous à cacher et vos artreuv'rez el' trace d'ein molin... Mais j' m'égare ichi.

Pou vos faire eun' idée, dins l' capitale, intre 1300 et 1400, ein dénombrot chinquante chinq molins. i avot tell'mint d' boulot qu'ein avot autorisé chés moniers à ouvrer el' nuit, eun' rute exception à l'époque, mais bon i n'ein fallot de l' farène ! Ein pusse d'ête ed' nuit, ch' monier i avot souvint pou pas dire toudis, eun' sale réputation. Ein l' traitot d'agrippeux (voleur) facil'mint et tout cha à causse qui s' faijot payer in nature in prél'vint direc'mint sin prix su l' farène (dinrée précieusse). Si vos visitez un viux molin, vos porrez vire des fos eun' meule ronte ou carrée. Et bein, chés moniers, i préférott'nt cheule meule carrée, et tout cha passqu'alle laichot de l' farène dins chés angles... Dins nou Picardie, ein artroufe ein viux conte qui illustre bein tout cha. Avisez :

Ech' jour ed' l'Ascinsion, ech' Christ i s' diriche vers ech' molin à vint et i monte tous chés equelons (échelons) d' chés ailes.
"Duqu' ch'est qu' t'es t'in vas comme cha ?" qui li d'minte ech' monier
"J' m'in vas à ch' ciel" qui dit nou Jésus
"A ch' momint-là, attindez-me, ej' va v'nir vec vous" qui li dit ech' monier
"Nan, nan, nan, mi j' vole in haut, et ti, t'as qu'à voler in bas !"

molin_de_BeuvryMais, ête monier, ch'tot quand même pas donné à tout l' monte. Cha d'mindot des qualités et un savoir-faire. Par eximpe, au final, ch'tot li qui déchidot de ch' mélinge ed' farène (ech' blé i étot toudis mélingé vec d'autes grains). Tout ch' qui commindot, ch'tot intreposé dins ch' grenier et là, i fallot faire attintion à l' fermintation. Dins ch' Nord, où tous chés villaches i s' touch't'nt, chés paysans i z'avott'nt moins d' mal à s' rinte amon d'ech' monier. Ainsi, i z'arrivott'nt vec lu récolte, conditionnée dins des gros sas (ein prononche "sa" et cha veut dire sac) et tout cha à z'alintours ed' l'automne. Dins ch' cas-là, ein les app'lot chés "moniers à façon". Chés sas i z'étott'nt décarqués (déchargés) pis intreposés dins ch' molin. Et comme des fos, id' n'avot pusieurs qui arrivott'nt in même temps, i avot eun' pièche qu'ein porrot core app'ler asteure "salle d'attente", où tertous i attindott'nt lu tour, comme à confesse. Cha rintrot, cha sortot. Et ch'est d'ailleurs ed' là qu' nous arrife ech' l'espression "intrer comme dins un molin", qu'ein dit core asteure...

(à suife...)

Photos :

in haut : eun' grante imache pou récompinser chés tiots qui étott'nt bons su chés bancs d' l'école.
à ch' miyeu : ech' moléniau d'Enquin-les-Mines (Pas-d'-Calais)
in bas : ech' molin à vint ed' Beuvry (Pas-d'-Calais)